Chantiers éducatifs

Article paru sur le Populaire du centre

Des ateliers éducatifs au service des collectivités, destinés aux ados (14-17 ans) du territoire, sont mis en place par la communauté de communes Ouest-Limousin (CCOL).

Dominique Germond, adjoint communautaire, Pierre-Henri Joannin, chargé des sports, Claire Ohier, directrice du Jeun’s club et Charlotte Lamiral, en service civique, ont présenté un projet précurseur en zone rurale en direction des ados.

Dispositif « Ville, Vie, Vacances »
Le service adolescents de la communauté de communes Ouest-Limousin (CCOL) met en place des ateliers éducatifs à destination des jeunes (14-17 ans) du territoire et au service des collectivités. Ils s’adressent aux ados volontaires et inscrits aux accueils de loisirs de la CCOL.

Ils mobilisent entre 3 à 8 jeunes par atelier pendant les vacances scolaires afin de réaliser de petits travaux destinés à améliorer le cadre de vie des collectivités. En contrepartie, à la fin de chaque atelier éducatif, les jeunes recevront une participation financière sous la forme d’un bon loisir nominatif d’une valeur de 15 €, valable deux ans et déductible des projets de loisirs ou séjours initiés par les jeunes et proposés par les accueils de loisirs de la CCOL.

Une démarche professionnalisante
Cette démarche s’inscrit dans l’extension en zone rurale du dispositif « Ville, Vie, Vacances ».

Lors d’un atelier éducatif, les jeunes volontaires disposeront d’un double encadrement. Un animateur du service adolescents accompagnera les jeunes tout au long de l’atelier afin d’assurer leur transport en minibus, le bon déroulement de la mission ainsi que leur sécurité. Un agent technique des collectivités sera mis à leur disposition afin de les guider dans leurs travaux. Les ateliers éducatifs vont permettre aux jeunes d’adopter une posture professionnelle.

De plus, les ateliers éducatifs permettront aux jeunes d’avoir une première expérience formatrice en réalisant différentes actions qui mobilisent diverses compétences.

Première expérience bientôt lancée
La commune de Saint-Auvent et la commune de Maisonnais-sur-tardoire seront les premières à tenter l’expérience. La commune de Saint-Laurent-sur-Gorre a également souhaité faire intervenir les jeunes pendant les vacances d’été.

Chantier de fleurissement à Saint-Auvent
Chantier de fleurissement à Saint-Auvent